Baromètre du bâtiment durable, zoom sur le bilan 2016

Les Cellules Economiques Régionales de la Construction (CERC) sont les observatoires régionaux de la filière construction en France. Chaque année, le GIE Réseau des CERC, publie un baromètre du bâtiment durable. Le bilan de l’année 2016 a été publié cet été. Décryptage des principaux enseignements.

 

Le document intitulé « L’actualité du développement durable sur le marché du bâtiment », établi par le GIE Réseau des CERC, dresse le bilan pour 2016 et donne la tendance 2017. Il ressort en premier lieu une accélération de la croissance dans le Bâtiment : après une hausse d’1,6% en 2016, une augmentation de 3,1% est attendue pour 2017. Cette accélération concernera essentiellement la construction neuve, qui progressera de 6% en 2017. Les locaux non résidentiels gagneront 1,4%.

 

Repli des demandes de labellisations de Performance Energétique.

Si les démarches de Qualité environnementale ont augmenté dans le résidentiel neuf, les demandes de labellisation de Performance Energétique et de qualité environnementale du parc tertiaire étaient en recul en 2016. « Moins de 1,7 million de m² ont été engagés dans une démarche de qualité environnementale en 2016 […], marquant un repli de plus de 400 000m² par rapport à 2015. », selon le Baromètre.

 

Une mobilisation accrue des professionnels

En un an, le nombre d’établissements reconnus garants de l’environnement (RGE) a augmenté de 10%. Ils étaient plus de 67 500 fin mars 2017. Autre constat positif : l’année 2016 s’est distinguée par une mobilisation croissante des professionnels sur la thématique des énergies renouvelables. Le signe que la transition énergétique est bel et bien amorcée, en France.