Les professionnels impliqués dans le bâtiment durable

Les enjeux climatiques et environnementaux dans le bâtiment sont primordiaux. Les professionnels du secteur sont de plus en plus concernés et investis dans ces thématiques, comme le prouve l’étude menée par BatiActu, Xpair et EnerJmeeting, auprès de 229 professionnels du bâtiment.

 

Selon cette étude, plus de la moitié des répondants appliquent a minima la RT actuelle sur leurs chantiers mais ils sont déjà plus de 38 % à atteindre le BBC. 10 % d’entre eux répondent même aux exigences du label PassivHaus. Lorsqu’ils se projettent dans l’avenir, les professionnels estiment que les futures réglementations devraient être plus axées sur les questions d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. De fait, 80 % des personnes sondées préconisent ce développement et 77 % estiment qu’il s’agit d’un axe de développement des réglementations actuelles (RE2020 et label E+C-). A noter : 48 % pensent également que la qualité de l’air doit intégrer les prochaines réglementations, une préoccupation qui apparaît aussi en seconde position en matière d’axes de développement des réglementations actuelles (54 %).

 

Rénovation durable et connaissances réglementaires

L’étude révèle les moyens privilégiés par les professionnels pour favoriser le développement de la rénovation durable. Pour 65 % des interrogés, la stabilité des aides financières est déterminante, ainsi que leur nombre pour 37 %, sans oublier l’implication des pouvoirs publics (33%).

Les connaissances réglementaires de ces acteurs de la construction sont de plus en plus élevées. En effet, ils ne sont plus que 38 % à ne pas connaître du tout la RE2020 et le label E+C-, contre 72 % en 2017. Un rattrapage spectaculaire ! Mieux encore, cette année, 68 % des interrogés connaissent les grandes lignes du label, alors qu’ils étaient seulement 28 % l’an dernier. L’investissement des professionnels est donc de plus en plus fort, participant ainsi activement au développement de constructions plus vertes.