École Supérieure des Métiers Artistiques : un chantier d’envergure

Le bureau d’études Techniques Durand a été sélectionné pour le chantier de l’Ecole Supérieure des Métiers Artistiques de Montpellier. Un projet d’envergure dans le neuf, pour lequel les solutions de climatisation Atlantic ont été retenues. Cyril Mendoza, chargé d’affaires, nous présente les enjeux de ce chantier.

Pouvez-vous nous présenter ce projet de construction ?

Le concours pour la réalisation de cette Ecole Supérieure des Métiers Artistiques de Montpellier a eu lieu fin 2016. Nous avons réalisé les études en 2017 et le chantier a démarré en avril 2018. Les travaux sont en cours pour une livraison initialement prévue en septembre prochain mais les délais risquent d’être allongés en raison du confinement. La particularité de ce projet neuf est d’associer un parking public en sous-sol, l’école en rez-de-chaussée, R+1 et R+2, puis 5 étages avec 365 logements étudiants. Le bâtiment comprend également un restaurant, une salle de sport sur le toit, une salle d’exposition et un plateau de tournage de 500m². Les contraintes de ce chantier étaient avant tout réglementaires puisque l’on mélange des espaces recevant du public (ERP1), du parking public (ERP PS) et du logement.

Votre bureau d’études a sélectionné des solutions Atlantic pour assurer la climatisation : quelles raisons ont motivé ce choix ?

Il a été décidé de climatiser seulement la partie école. Pour cela, nous nous sommes tournés vers les produits Atlantic car ils offrent un bon rapport qualité prix. Nous avons choisi des groupes VRFMax3 et EasyVRF. Cette dernière gamme venait de sortir à l’époque et elle a l’avantage d’être très compacte. C’était un critère important car nous étions contraints par l’espace : nous ne pouvions pas mettre les groupes extérieurs en toiture, ils sont donc disséminés sur le site. L’EasyVRF permettait de simplifier leur intégration. Une particularité du projet : nous avons intégré les gainables ARXD à la verticale. L’architecte ne souhaitait pas de faux-plafond dans les salles de classe, nous avons donc placé les gainables dans des contre-cloisons avec grilles murales. Cela nécessitait des produits fins et la possibilité d’une installation verticale. Là encore, l’offre Atlantic était adaptée avec cette solution de gainable compacte, possédant la spécificité d’être intégrable à la verticale.

Cyril Mendoza, chargé d’affaires au BET Durand

Où en sont les travaux, actuellement ?

Ils ont bien avancé puisque les groupes extérieurs sont déjà sur place et l’installation des consoles en contre-cloisons a commencé. Le fonctionnement de la climatisation sera centralisé dans un bureau mais cela reste à définir avec Karim Khenissi, le maître d’ouvrage (fondateur et directeur général de l’ESMA) et Serclim, l’entreprise qui réalise le chantier.

De quelle manière avez-vous travaillé avec Atlantic sur ce projet ?

La qualité de l’accompagnement Atlantic est un critère qui a aussi orienté notre choix. Le niveau de connaissances techniques est bon. Dès que l’on a une question, on obtient une réponse rapidement. Lors de la recherche des solutions adaptées à ce projet, nous avons beaucoup échangé pour identifier les meilleures solutions. Atlantic s’est impliqué car il s’agissait d’un gros chantier. La partie climatisation comprend 10 groupes VRFMAX3 et EasyVRF, 77 gainables ARXD et ARXA, 1 télécommande centralisée tactile IP (UTY- DTGYZ1).

Propos recueillis par Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu