Génie climatique : bilan du marché 2019

Comme chaque année, Uniclima publie son bilan du marché du génie climatique pour l’année écoulée. Le point sur les principaux enseignements pour les domaines de la climatisation et ventilation.

Marché de la climatisation

La première information phare pour l’année 2019 concerne les DRV dans le marché tertiaire, qui ont enregistré une progression record de 17 %, avec près de 30 500 groupes commercialisés. On note que ce sont surtout les petites puissances qui accentuent cette progression avec une hausse importante de 28 %.

Autre information clé pour cette année, le marché des unités de toiture (rooftop) reprend avec une hausse de 27 %. Un regain causé par la fin de l’attentisme en matière de rénovation des grandes surfaces, soucieuses de réaliser des économies d’énergie. La construction de nouvelles plateformes logistiques, due au développement du commerce en ligne, est une autre explication.

En ce qui concerne les groupes refroidisseurs d’eau (chillers) en revanche, les commercialisations ont été stables en 2019 (+ 0,8 %). Cela démontre « la  bonne  tenue  du  marché  de  remplacement  d’anciens systèmes en industrie pour des applications de process ou de rénovation dans les bâtiments tertiaires de taille moyenne. »

Le bilan d’Uniclima annonçait des perspectives positives pour 2020 sur le marché de la climatisation tertiaire. Elles seront naturellement à ajuster, au regard de la crise du COVID-19 et de son effet ralentisseur sur l’économie nationale. Les aides, la publication du décret tertiaire et la diffusion prochaine du guide d’accompagnement par l’Ademe contribueront cependant à soutenir le marché.

Le point sur le marché de la ventilation

Les chiffres de 2019 pour ce secteur englobent le collectif et le tertiaire et révèlent une stabilité globale du marché de la ventilation. De fait, la hausse enregistrée est de 0,4 %. L’information à retenir est la bonne application de la réglementation Éco Design. Ainsi, pour les caissons de ventilation, on observe la disparition des poulies à courroies au profit de la version à entraînement direct, et plus particulièrement celle avec motorisation basse consommation.

Côté chiffres, une hausse de 5,7 % est enregistrée pour les centrales double flux à récupération d’énergie, qui maintiennent donc leur progression cette année encore – plus particulièrement grâce au marché des centrales à échangeur rotatif.

Comme en climatisation, les perspectives annoncées pour 2020 sont positives mais devront être réajustées selon l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le marché. Pour l’heure, Uniclima se félicite de la prise en compte croissante de la qualité de l’air intérieur des bâtiments. La législation a intégré cette problématique clé, qui devrait aussi bénéficier du soutien de la prochaine RE 2020.

Découvrez le bilan UNICLIMA dans son intégralité.

Perrine Roux © AdC – L’Agence de Contenu