Climatisation et pompes à chaleur : les chiffres du marché français de janvier à août 2020

PAC & Clim Info a publié le 1er octobre les chiffres du marché de la climatisation et des pompes à chaleur en France, de janvier à août 2020. Le point sur les premiers chiffres de cette année marquée par la crise sanitaire du Covid-19.

Cette année encore, le Syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques, Uniclima, a publié l’enquête réalisée par PAC & Clim’Info sur la période couvrant janvier à août 2020.

Climatisation commerciale et petit tertiaire

Sur ce marché, l’étude souligne un repli de 9% à fin août pour les systèmes de climatisation DRV. Un total de 18 831 unités a été vendu contre 20 694 en 2019. Selon PAC & Clim’Info, les ventes ont visiblement été ralenties par la crise sanitaire du Covid-19 : « Alors que le marché connaissait encore de belles croissances sur le tout début d’année, les ventes connaissent un net repli au moment du confinement. » La tendance s’est ensuite améliorée au cours de l’été avec une situation restant plus sensible sur le marché tertiaire.

Concernant les groupes extérieurs, on note une légère progression des mini DRV inférieurs ou égaux à 6 CV. Ils représentent 31% des groupes mis sur le marché mais le poids des DRV de 7 à 12 CV reste dominant (46% contre 49% en 2019). Par ailleurs, le nombre d’unités intérieures par groupe extérieur est en baisse : « le ratio actuel est de 7 unités par groupe extérieur », selon l’étude. Les climatisations à système cassette occupent la plus large part du marché (48%), suivies des gainables (24% avec une baisse de 19% par rapport à 2019) et des muraux (23% avec une baisse de 12% par rapport à 2019).

Quant aux splits de plus de 17.5 KW, ils ont montré un repli de 12% sur les quatre premiers mois de l’année 2020 avant de se stabiliser. Fin août, au cumul, la baisse était contenue à 5%.

Le point sur les pompes à chaleur

Côté PAC Air/Air, le marché a également fait les frais du confinement avec une baisse de 8% sur les quatre premiers mois. Une reprise de la croissance a ensuite été constatée sur l’été. Pour autant, le bilan reste positif puisque cette famille de produits enregistre une hausse globale de 13% depuis janvier, après une très belle année 2019 où la croissance avait atteint 31%. Si les unités extérieures monosplits dominent avec 72% des volumes, les multi-splits sont quant à eux en évolution favorable (+20% par rapport à l’an dernier).

Pour les unités intérieures (UI), la croissance est au rendez-vous avec +21%. Une hausse « clairement tirée par les unités de type résidentiel ». De fait, les murales représentent pas moins de 87% du marché (+27% par rapport à 2019). Quant aux UI adoptées le plus couramment dans le secteur tertiaire, elles sont en recul : -34% pour les UI plafonnières, -10% pour les cassettes. Les gainables gagnent quant à elles 10% avec une part de marché de 5%.

Enfin, le marché des PAC Air/Eau a augmenté de 3% sur la période étudiée, soit une croissance moins forte qu’en 2019 – année exceptionnelle grâce aux aides gouvernementales. Quant aux pompes à chaleur géothermiques, elles ont enregistré un recul de 8%.

Si le marché PAC & climatisation de janvier à août 2020 s’est globalement maintenu, il a logiquement été impacté par la crise sanitaire et économique liée au Covid-19. Le re-confinement instauré en France le 30 octobre risque de ralentir de nouveau les ventes, il sera nécessaire d’étudier les chiffres sur l’année complète.

 

© AdC – L’Agence de Contenu