Livret Uniclima « Fluides HFC : quel avenir avec F-Gas ? »

La réglementation F-Gas encadre l’utilisation des fluides frigorigènes utilisés par les fabricants de climatiseurs et pompes à chaleur. Afin d’apporter un éclairage aux professionnels de ce secteur, Uniclima, le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques, a créé un livret intitulé « Fluides HFC, quel avenir avec F-Gas ? ». La quatrième édition a été publiée fin 2020. Le point sur ses grands enseignements.

L’objectif de la règlementation F-Gas est de limiter l’utilisation de gaz à fort potentiel de réchauffement global (PRG) et notamment les hydrofluorocarbures (HFC). Le réexamen de la F-Gas est attendu en 2022 mais son application efficace ne devrait pas donner lieu à une accélération de son déploiement.

Le sujet étant complexe et central, Uniclima a conçu un guide, régulièrement remis à jour et augmenté : « Fluides HFC, quel avenir avec F-Gas ? ». La quatrième édition, publiée fin 2020, est un ouvrage collectif rédigé par les industriels membres d’Uniclima, téléchargeable gratuitement sur le site Uniclima. Réalisé afin d’éclairer les professionnels de la climatisation et de la pompe à chaleur, il s’accompagne d’un « Quizz des fluides & F-Gas », un outil pédagogique pour ancrer la compréhension des enjeux réglementaires.

F-Gas et fluides HFC : tour d’horizon des solutions actuelles

Le guide Uniclima se veut avant tout pratique, en apportant un éclairage synthétique mais précis sur l’usage actuel et futur des fluides HFC. Car la réglementation F-Gas révisée 517-2014 « ne prononce pas d’interdiction de principe à l’encontre des fluides HFC », lit-on en préambule. Les HFC pourront être associés aux solutions de PAC ou de clim « jusqu’en 2025 pour le résidentiel et au-delà pour le tertiaire », rappelle le livret. Pour autant, la volonté des industriels d’aller au-delà des objectifs fixés est soulignée. La tendance est à la proposition de fluides à faible GWP sur certains marchés. Une « mixité des fluides » s’impose comme perspective à moyen terme. Si les HFC de références actuellement restent très utilisés (R-410A et R-32, ce dernier étant une alternative moins impactante pour l’environnement avec un GWP de 675), des mélanges HFC et HFO (Hydro Fluoro Oléfines) sont « créés pour remplacer les HFC de référence grâce à des GWP plus faibles ». Des fluides dits « naturels » sont également employés dans le cadre d’applications spécifiques (froid commercial). On peut citer notamment le R-290 et le R-744, qui s’envisagent comme des solutions plus durables.

Quels réfrigérants pour les produits de demain ?

L’un des points d’intérêt majeur du livret Uniclima est le travail de mise en perspective réalisé par les industriels. Il a permis de dresser un panorama des couples « produits / réfrigérants » disponibles sur les différents marchés (résidentiel, collectif, petit tertiaire, etc.) et susceptibles d’être utilisés jusqu’en 2025 ou 2030 dans les équipements de climatisation et pompes à chaleur. Les exigences de la F-Gas sont naturellement prises en compte, tout comme les contraintes techniques des fabricants pour chaque solution. Bilan : les HFC ressortent comme « fluides de référence pour la climatisation de confort et tertiaire jusqu’en 2025, au moins ».

Au-delà des analyses techniques et réglementaires, de nombreux conseils sont adressés aux installateurs et distributeurs. Objectifs ?  Les aider dans leur compréhension des nouveaux fluides et leur rappeler les bonnes pratiques (outils indispensables, obligations de formation). Les questions du transport et du stockage sont également soulevées avec clarté. En somme, Uniclima livre un guide précieux pour mettre à jour ses connaissances sur un sujet en constante évolution.

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu