Uniclima : bilan 2020 et perspectives 2021 du marché de la climatisation et de la ventilation

L’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire de la Covid-19 et les marchés de la climatisation et de la ventilation ont été logiquement impactés. Uniclima dresse le bilan de cette année particulière et présente les perspectives pour 2021.

Les chiffres détaillés de 2020 ont été publiés par Uniclima, Syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques, en février. Les différents confinements, couvre-feux et mesures barrière ont perturbé la filière du génie climatique et du froid : permis de construire en baisse dans le logement résidentiel et collectif (-14,9%) ainsi que dans le tertiaire (-19,2%), diminution des mises en chantiers (-16,3% dans le tertiaire). Uniclima souligne néanmoins que les professionnels du secteur ont « réussi à limiter en partie les conséquences négatives du dysfonctionnement général de l’économie sur leurs activités ». Le maintien de la rénovation explique notamment cette préservation du marché. La ventilation a particulièrement bénéficié de la crise sanitaire, l’importance de la qualité de l’air intérieur dans les bâtiments ayant été soulignée. Uniclima relève en outre des marqueurs positifs en 2020 : équipements de VMC simple et double flux intégrés au dispositif du CITE pour les PME-TPE, articles du Code de la Construction et de l’Habitation (CCG) prenant en compte la qualité de l’air intérieur.

Les chiffres du marché de la climatisation

Dans le bâtiment tertiaire, le marché des climatiseurs DRV a souffert des chantiers interrompus durant le premier confinement. Une baisse de 9% est enregistrée en fin d’année, par rapport à 2019. Dans ce marché en expansion, c’est la première fois depuis 2012. Les unités intérieures (murales, gainables et cassettes) ont chuté de 10%. Dans les commerces, les splits de plus de 17,5 kW ont perdu 5% sur les groupes extérieurs. Toutefois, la baisse a été principalement sensible au printemps (-12%). Le second semestre a souligné une bonne résistance du marché, quasiment revenu à l’équilibre (+1% fin août, -3% fin décembre).

Côté pompes à chaleur, les ventes de PAC air/eau sont restées stables (-0,6%) après une année 2019 florissante. Le premier trimestre 2020, très dynamique (+14% par rapport au premier trimestre 2019), a été suivi d’un repli à partir du confinement.

Les pompes à chaleur air/air ont quant à elles enregistré des résultats très positifs au regard du contexte : +11% fin 2020 par rapport à l’année précédente. Les quatre premiers mois de l’année, impactés par la crise sanitaire (-8%), ont été largement compensés par deux quadrimestres en hausse (+27% et +7%).

Les chiffres du marché de la ventilation

Sur le marché des centrales de traitement de l’air, une baisse de 10% a été observée.  « Les reports de la commande publique et l’attentisme chez les décideurs dans le tertiaire sont sans doute les raisons de ce recul », selon le rapport. Côté ventilation, les marchés de l’habitat collectif et du tertiaire ont été plus impactés que le résidentiel : -9% pour les VMC simple flux, -19% pour les VMC double flux. Là encore, l’arrêt des chantiers durant le premier confinement a largement contribué à la baisse. Pour autant, Uniclima considère que les ventes devraient « se redynamiser avec la reprise des gros chantiers appuyée par la mise en place, dans le cadre du plan de relance, de soutiens financiers pour la réhabilitation des bâtiments publics, des logements privés et sociaux et du crédit d’impôt pour la rénovation des locaux des TPE et PME. » La mise en œuvre du décret tertiaire devrait également être bénéfique aux résultats 2021.

© AdC – L’Agence de Contenu