Le marché de la climatisation en 2021 : premier bilan encourageant

Le syndicat Uniclima a communiqué les chiffres du marché français pour la climatisation et les pompes à chaleur sur les huit premiers mois de l’année 2021. Le point sur les principaux enseignements de cette enquête réalisée par PAC & Clim’Info en septembre 2021.

Quelles tendances sur le marché de la climatisation en 2021 ?

Le syndicat Uniclima a publié le 12 octobre l’enquête réalisée par l’association PAC & Clim’Info, à laquelle appartient Atlantic Climatisation & Ventilation. Son objectif : déterminer le nombre de produits de climatisation et de pompes à chaleur mis sur le marché en France, entre janvier et août 2021 (hors Dom Tom et exports). Les chiffres présentés correspondent aux ventes effectuées auprès des professionnels – installateurs et grossistes. Un indicateur intéressant pour évaluer la santé du marché après la crise sanitaire.

Climatisation grand tertiaire, industrie et hôpitaux : le soutien des aides financières

Sur le marché du grand tertiaire, des applications industrielles et hospitalières, les refroidisseurs de liquide et pompes à chaleur enregistrent une progression globale de 13% sur les huit premiers mois de 2021. L’impact de la crise Covid-19 a pu être limité grâce aux différents dispositifs : CEE, Coup de pouce CEE dans le tertiaire, loi ELAN, suramortissement dans l’industrie, crédit d’impôt. Un soutien que PAC & Clim’Info juge « indispensable » et se devant de « durer dans le temps ».

Autre point intéressant : les résultats de l’enquête confirment une évolution concernant les fluides frigorigènes. Une transition s’opère véritablement vers des fluides de plus faible GWP (Global Warming Potential) : hydro-fluoro-oléfines pour les installations à compresseur avec vis inverter, fluides de type R32 ou R454b pour les machines avec compresseurs Scroll.

Petit tertiaire et climatisation commerciale à la hausse

Les chiffres de janvier à août 2021 sont également positifs pour cette section du marché de la climatisation. Les ventes de splits de plus de 17,5 KW gagnent 18%, signe d’une tendance favorable. Les DRV enregistrent quant à eux une croissance de 20% par rapport à la même période en 2020.

Globalement, les unités intérieures cassettes, gainables et murales dominent et représentent respectivement 49%, 24% et 23% du maché. Ces trois solutions évoluent positivement puisque les cassettes gagnent 25%, l’augmentation est de 22% pour les gainables et 23% pour les unités murales.

Climatisation et PAC Air/Air : une croissance modérée

Pour la climatisation via la pompe à chaleur Air/Air, ce premier bilan 2021 est positif dans son ensemble puisqu’une hausse de 6% est enregistrée depuis janvier. En 2020, malgré la crise de la Covid-19, la croissance avait cependant atteint 13%.  Cette progression 2021 en demi-teinte se comprend en observant les variations enregistrées au cours de l’année : le premier quadrimestre a été marqué par une augmentation forte de 50%, par rapport à la même période en 2020, le marché a ensuite ralenti avec une baisse de 16%. Selon Laureline Loison, Responsable Intelligence marché chez Atlantic Climatisation & Ventilation, « ce ralentissement est notamment dû à une météo maussade. Selon Météo France, l’été n’a jamais été aussi frais et pluvieux depuis 2014. »

Visiblement moins assujettis aux conditions météorologiques, les unités extérieures multisplits gagnent 21% par rapport à 2020 et représentent désormais 1/3 du marché – contre ¼ il y a deux ans. Quant aux unités intérieures, elles réalisent de très bons résultats et
« dépassent pour la première année la barre symbolique des 1 millions d’unités à fin août ». Les gainables, largement adoptées dans le tertiaire, gagnent 28% par rapport à 2020 et 47% par rapport à la même période en 2019. Une croissance forte qui est aussi un « rattrapage des pertes de 2020 », année difficile pour le secteur tertiaire.

Pour la PAC Air/Air, la transition vers des fluides réfrigérants plus respectueux de l’environnement est également visible. Selon l’enquête, « le marché (monosplits comme multisplits) est quasiment entièrement passé au fluide R32. Celui-ci représente 93% des unités extérieures sur les 8 premiers mois de l’année 2021 ». Le signe d’un engagement des fabricants, auquel Atlantic s’associe depuis plusieurs années déjà en faisant évoluer ses solutions de climatisation.

© AdC – L’Agence de Contenu