Rénovation des logements collectifs : le point sur la 5e période des CEE

La cinquième période des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) démarrera le 1er janvier 2022 pour se clôturer le 31 décembre 2025. Airnews fait le point sur cette nouvelle période et les aides accessibles pour les installations de climatisation et ventilation.

CEE : des objectifs revus à la hausse

Le 5 juin dernier, le Gouvernement a publié un décret établissant les niveaux d’obligations auxquels seront soumis les obligés (fournisseurs d’énergie) dans le cadre de la cinquième période des CEE qui s’étendra du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2025. Le volume total d’obligations est fixé à 2 500 térawattheures cumulés actualisés (TWhc) sur quatre ans, soit une hausse de 17% par rapport à la quatrième période.

Selon les chiffres du ministère de la Transition écologique, entre le 1er janvier 2018 et le 30 septembre 2021, 7,1% des CEE délivrés pour les opérations standardisées concernaient le bâtiment tertiaire et 16,5% l’industrie. Le bâtiment résidentiel est le principal bénéficiaire du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (48,2% pour le bâtiment résidentiel précarité, 21,9% pour les autres bâtiments résidentiels).

« Coup de pouce rénovation globale » dans le résidentiel collectif

Le dispositif des CEE prévoit un « coup de pouce » dédié à la rénovation performante des bâtiments résidentiels collectifs. Cette aide est ainsi accessible aux copropriétés et bailleurs sociaux. Son objectif est de permettre la réalisation de bouquets de travaux afin d’atteindre un niveau d’économies d’énergie élevé, d’au moins 35% sur la consommation annuelle en énergie primaire. Un audit énergétique doit être réalisé préalablement aux travaux et cette baisse doit concerner notamment le système de refroidissement et la ventilation – le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage sont également pris en compte.

Le « coup de pouce rénovation globale » dans le résidentiel collectif a été actualisé au 1er avril 2021. Il s’applique aux travaux engagés avant le 31 décembre 2021 et achevés avant le 31 décembre 2024.

© AdC – L’Agence de Contenu